Forêt française : vers la privatisation d’un bien commun
Partager

EELV 79 sera aux côtés des agents de l’Office National des Forêts qui appellent à manifester en faveur de nos forêts samedi 20 mars à 10h, Place de La Brèche.

Depuis janvier 2020, le Gouvernement a entériné la privatisation de l’Office Public chargé des forêts. Les gardes forestiers, de plus en plus nombreux, dénoncent une gestion productiviste court-termiste qui transforme la forêt publique en objet de multiples convoitises par une mise en sous-traitance de leur activité au secteur privé. Allons-nous brader la forêt, comme nos terres agricoles, aux appétits étrangers ?

Or une gestion durable de la forêt dépend du maintien d’un service public forestier fort ! Seule l’indépendance assurée par le statut de fonctionnaire lui permet de résister aux pressions des propriétaires et marchands de bois…

Là où l’ordonnance Colbert de 1669, dont le Code forestier est le digne héritier, visait à protéger et restaurer la ressource forestière, on passe de la véritable gestion sylvicole à la marchandisation de la forêt…

Comme dans presque tous les domaines environnementaux, notre gouvernement, incapable d’avoir une vision globale et sur le long terme, se « plante » lamentablement. Surexploitation, monoculture des essences, nos forêts deviennent, petit à petit, des exploitations et des déserts verts.

Face aux enjeux gigantesques du dérèglement climatique à relever, la forêt apparaît comme un élément majeur pour en atténuer les effets : capteur de carbone, réservoir de biodiversité, protection de la ressource en eau…

Au lieu d’affaiblir notre organisation publique forestière, nous devons, à l’inverse, investir dans son expertise pour permettre l’adaptativité de la forêt française comme le propose de plan de sauvegarde de la forêt *.  

EELV 79 invite l’ensemble de la population des Deux-Sèvres à célébrer la Journée Internationale des forêts le dimanche 21 Mars 2021.

Protégeons la forêt pour que les générations futures puissent profiter de cette nature que nous aimons et dont nous avons tant besoin.

*Une proposition de plan de sauvegarde de la forêt, rédigée par plusieurs organismes, organisations et collectivités  

Monique Johnson, Porte-parole du GL EELV Deux-Sèvres 06 15 81 05 69  Virginie Léonard et Serge Morin, Co-secrétaires du GL EELV Deux-Sèvres